Chroniques de l’écologie ordinaire

Après le succès international des Chroniques du Délire ordinaire, je me lance dans un deuxième tome, dont je vais livrer ici quelques extraits. Ma vie ayant passablement changé depuis le premier opus, je laisse place à une autre univers : Marseille, l’écologie et si on me titille un peu, il est possible que je raccroche toujours un wagon informatique. Parce qu’on ne renie pas son passé non plus…

Le jour où je suis passée à l’hybride

Le jour où je suis suis passée à l'hybrideCa faisait plus de dix ans que je roulais au diesel et ce pour deux raisons : d’abord parce que le carburant était beaucoup moins cher. En tout cas, à l’époque. Ensuite, parce que, en faisant peu de kilomètres, les leasings...

lire plus

Le jour où je suis devenue écolo

Le jour où je suis devenue écoloAu chapitre de toutes les raisons qui m’ont fait « redescendre » à Marseille (ma ville natale, donc), figure la création d’une société dédiée au développement durable – desfois qu’avec l’autre et quelques activités associatives, je...

lire plus

Ce blog est amicalement hébergé par
ReachOut Communication
33 bd Aimé Boissy
13004 Marseille