Simplon SUD :

retour sur le chemin de l’emploi via le numérique

Dernière née des succursales de Simplon en France, Simplon Sud est en train de devenir l’emblème de l’insertion et du retour à l’emploi sur le territoire et notamment le Nord de Marseille. Simplon Sud peut aussi se targuer d’afficher un record de croissance puisqu’il y a 12 mois, la succursale n’existait pas.

Si au total Simplon France embauche 250 salariés, à Marseille ce sont 18 personnes qui font tourner l’école. 90 étudiants se côtoient en formation en simultané sur des périodes de 7 mois en général (6 mois de formation et un mois de stage).

ReachOut Communication a rencontré Laurence Bricteux, la Directrice de Simplon SUD qui a monté la succursale ex-nihilo.

Quelles formations pour quels profils ?

 

Aujourd’hui, Simplon dispense 4 formations : trois en développement web et une en référent digital. Ces formations sont labellisées grandes écoles du numériques. Ces cursus sont réservés aux demandeurs d’emploi uniquement et à des personnes ayant au maximum le bac.

« Le recrutement se fait via Pôle Emploi, les missions locales, le bouche à oreille et les publicités sur Facebook. La formation est gratuite pour les étudiants mais son coût varie de 7000 à 9000 euros, qui sont financés par la Grande Ecole du Numérique, les collectivités locales et/ou la Région », explique Laurence Bricteux. Les dossiers sont montés par Simplon pour chaque cursus. Mais à ce tarif-là, il est évident qu’une grosse sélection est faite en amont et que l’étudiant signe une charte d’engagement. « Simplon doit avoir l’assurance que les étudiants iront jusqu’au bout de leur cursus, et pour ce faire nous avons dédié des collaborateurs à chaque promotion pour accompagner les étudiants. » complète Laurence Bricteux.

Des promotions 100% féminines

Simplon va plus loin et crée des promotions 100% féminines. En effet, des premiers tests avaient été faits il y a 18 mois suite au développement d’un module « hackeuses ». Ce module était une sorte de sas d’initiation destiné à montrer aux femmes qu’elles avaient toute légitimité à faire partie du monde numérique. « Le succès de ce module a été tel que la formation est devenue récurrente », complète Laurence Bricteux.

 

Quelles perspectives pour le Territoire ?

Simplon Sud est située dans les locaux du Cloître dans le 13eme à Marseille : preuve que le territoire Nord de Marseille a des pions à jouer sur l’échiquier économique, comme nous le rappelait Alexandre Fassi (Cap au Nord Entreprendre) dernièrement. Pour toucher d’autres publics, l’école est en train d’ouvrir une succursale Rue de la République grâce à la fondation Apple qui va financer l’initiation de 1600 personnes à X-Code. Ces initiations d’un mois seront des promotions de 30 personnes. Pour Laurence Bricteux qui a travaillé quelque 10 ans chez Apple à Paris c’est un petit retour aux sources.

D’autre part, Simplon va développer davantage de sites afin de répondre aux appels d’offres de la Région. Si en un an, le SUD est devenu la deuxième région après l’ile de France, la succursale entend bien poursuivre son développement. « Nous comptons notamment lancer un parcours en alternance à partir de novembre sur 13 mois et monte des formations de développeurs data. Nous sommes aussi en train de réfléchir à une formation sur l’intelligence artificielle avec Microsoft pour 2020 ainsi qu’une formation en alternance. », complète Laurence.

 

Le social avant la croissance

Simplon a réalisé une levée de fonds de 12 millions d’euros qui lui assurent une certaine pérennité. Les actionnaires sont la CDC ou INKO par exemple. La gouvernance de Simplon repose sur les valeurs sociales : preuve que l’on peut faire du social sans rester dans le bénévolat tout en gardant ses convictions.

Car en termes de résultats ce ne sont pas les chiffres d’affaires qui intéressent, mais le devenir des étudiants. A ce jour, le taux de sortie est positif à 75% : « Trois quarts des étudiants que nous avons formés à Marseille ont trouvé un emploi ou sont aujourd’hui en alternance ou poursuivent leur formation. Sur la dernière formation Technicien Supérieur Système et Réseau, 10 des étudiants sont même en CDI aujourd’hui, alors qu’ils sont sortis il y a trois mois » conclut Laurence.

Restons en contact !

REACHOUT COMMUNICATION
33 bd Aimé Boissy
13004 Marseille
+33.6 70.44.05.91

Mentions légales

Politique de confidentialité

Ca aussi c'est important...

Ginkolea,
Conseil et communication en développement durable

Chronique du délire ordinaire
il est beau mon bouquin, il est beau !