(contenus digitaux) Etude de potentiel :

Quel public pour ma solution ?

Vous souhaitez générer plus de chiffres d’affaires en communiquant sur votre offre mais ne savez pas quel media utiliser ? Est-ce que vous vous lancez dans une démarche de référencement naturel (SEO) ou payant (SEM) avec des contenus digitaux de qualité ? Ou est-ce que vous vous en tenez à des méthodes plus traditionnelles, mais qui ont fait leurs preuves : emailings, newsletters…

L’étude de potentiel répond à ces questions.  Il s’agit de rechercher s’il y a une cible, plutôt BToB, pour ce que vous voulez promouvoir sur internet.

Communication : fin des moyens traditionnels

Le phoning et les emailings ont fait leurs preuves dans les années 2000 et 2010, tout comme le fax-mailing avaient fait les leurs dans les années 90. Mais voilà, nous sommes en 2020, les technologies ont évolué et le RGPD est passé par là.

L’arrivée des réseaux sociaux a considérablement changé la donne en matière de communication. Et même si cette activité est cruellement chronophage, cette entrée fracassante dans nos vies professionnelles ou personnelles est plutôt une bonne nouvelle car elle intervient dans un contexte où il est de plus en plus compliqué de s’adresser à ses cibles. D’abord parce que les communications se multiplient et les boites mails débordent de spams et autres abonnements à des newsletters qu’on se promet de désactiver dès qu’on aura cinq minutes (c’est-à-dire jamais). Ensuite parce que, RGPD oblige, il est désormais interdit d’envoyer un mail à quelqu’un qui n’en a pas fait la demande. Ou de l’appeler (pour les mêmes raisons). Et soyons francs : c’est le cas de 90% des contacts que nous avons tous dans nos bases.

Pourtant, le marché est là. Vous le savez. Alors, comment capter son attention et comment créer son engagement ?

 

L’étude de potentiel : C’est quoi ?

Benchmark concurrence

L’étude de potentiel consiste en la recherche d’une audience pour votre produit ou votre solution. Elle comprend une analyse votre site web et un benchmark des sites web concurrents à travers :

  • Une analyse sur les mots clefs concernant votre offre, ainsi que les mots clefs dérivés,
  • Une recherche de leur valeur dans Google Adwords et de la concurrence sur ces mots clefs,
  • Une recherche des backlinks (liens venant d’autres sites web et qui génèrent du trafic).

Ces études sont faites sur votre propre site et ceux de vos concurrents en se focalisant notamment sur les pages qui génèrent chez eux le plus de trafic et les mots clefs qu’elles utilisent.

Identification des thématiques

A partir de ces pages qui génèrent le plus de trafic, il devient simple d’identifier les sujets qui intéressent le plus vos lecteurs et, surtout, les décideurs. Pratique pour commencer un calendrier éditorial.

Visibilité sur les réseaux sociaux

Véritables canaux de communication à privilégier pour ramener du trafic sur votre site, les réseaux sociaux ne sont pas à négliger : l’étude prend donc aussi en compte l’utilisation des mots clefs qui pourraient vous concerner sur les réseaux sociaux.

Enfin, l’analyse de potentiel va aussi rechercher au sein des groupes, comptes et pages sociétés sur les réseaux sociaux comme Twitter ou LinkedIN (éventuellement Facebook selon le type de produits) et synthétise les engagements clients (nombre de likes, fans, routages…). Ainsi, vous pourrez comparer votre présence digitale à celle de vos concurrents.

Cas pratique : étude de potentiel AS/400

Un revendeur informatique à valeur ajoutée a récemment demandé à ReachOut une étude de potentiel sur l’AS/400 et sur les autres PowerSystems IBM. Alors que la base installée de cette plateforme est toujours aussi impressionnante, elle souffre de deux problèmes majeurs : d’une part, les ressources capables de la maintenir se réduisent de plus en plus. Et d’autre part elle n’a jamais été réputée pour être la plus intuitive. Elle est pourtant increvable.

Afin de savoir s’il fallait se lancer dans une stratégie de contenus, le revendeur a donc demandé une étude de potentiel.

Tous ses concurrents ont été passés en revue, leurs top pages de trafic analysées une par une et leurs mots clefs descendus. Des analyses sur LinkedIN et Twitter ont de plus permis de comparer les différentes présences numériques.

La conclusion de cette étude a surpris tout le monde, du revendeur à IBM en passant par ReachOut : nous étions tous persuadés, étant donné l’âge moyen des DSI capables de maintenir un AS/400, qu’une stratégie éditoriale sur le sujet serait bien moins pertinente que sur les autres plateformes.

Il est en ressorti qu‘au contraire, les recherches étaient certes moindres que sur du linux ou du windows mais que le potentiel était d’autant plus important que la concurrence était limitée.

 

Si, avant de vous lancer sur le web, vous souhaitez savoir quel est le potentiel auditoire de votre offre et quels sont les mots clés à utiliser, n’hésitez plus : demander d’abord une étude de potentiel.

Restons en contact !

REACHOUT COMMUNICATION
33 bd Aimé Boissy
13004 Marseille
+33.6 70.44.05.91

Mentions légales

Politique de confidentialité

Ca aussi c'est important...

Ginkolea,
Conseil et communication en développement durable

Chronique du délire ordinaire
il est beau mon bouquin, il est beau !